En quoi le VTC est-il différent du taxi ?

Choisir entre les services d’une voiture de transport avec chauffeur (VTC) et un taxi pour sa mobilité urbaine n’est pas une mince affaire. Entre le coût, la qualité et les options de ces deux moyens de transport, chaque situation où l’on doit se déplacer mérite une réflexion à part pour choisir le moyen le plus efficace. Alors, quels sont les avantages et inconvénients de chaque moyen de transport et en quelles circonstances, faire appel à l’un ou à l’autre est idéal ? Ainsi, quelles sont les différences entre VTC et taxi ?

Le VTC : ses atouts et limites.

Pour les clients aimant la discrétion, le VTC en a à offrir, car il ressemble à toute autre voiture. Sur les options supplémentaires à part le fait de transporter, le VTC offre tout un éventail comme une bouteille d’eau, du wifi à bord et bien d’autre. De plus, la réservation à l’avance via une application mobile pour leur service n’engage aucun frais supplémentaire. Les chauffeurs de VTC investissent également dans la personnalisation de leur offre qu’ils accueillent avec une pancarte et qu’ils se présentent toujours avec des tenues professionnelles. Cependant, ils ne peuvent prendre de passager à la volée ou encore d’effectuer une course sans avoir été réservé. De surcroît, un VTC proposera un prix fixe contrairement à un taxi. Ce dernier point marque une des différences entre VTC et taxis.

Le taxi : ses avantages et ses inconvénients

Les taxis disposent aussi d’un certain nombre d’avantages. Pour le client, il peut débattre sur le prix d’une course et sachant qu’un chauffeur de taxi connaît les rues sur le bout des doigts, il saura retrouver un lieu par sa description. Pour le chauffeur de taxi, il a droit à des stationnements spéciaux. Ils peuvent emprunter les voies de bus ce qui évite les bouchons. De plus ils peuvent prendre des clients à la volée à condition que celui-ci fasse un signe par la main. Cependant, toute réservation à l’avance d’un chauffeur de taxi via une application mobile entraîne un coût supplémentaire pour le client. Mais cela s’avère pratique si on a du mal avec les nouvelles technologies car on peut se procurer leur service sur la route à la volée ou sur les stationnements spéciaux pour taxi.

Donc concrètement, que différencie un VTC d’un taxi ?

Les différences entre VTC et taxi sont notamment dues aux contextes qui les mirent en place. C’est-à-dire que, le taxi est apparu durant la révolution industrielle et le VTC durant notre ère numérique. Ainsi, cette différence notoire entraîne des spécifications telles que le VTC est plus efficace pour les adeptes de technologies par contre le taxi est nettement mieux pour ceux qui sont habitués à la vieille école. Mais encore sur les modes de paiement, un taxi se présente plutôt comme une prestation où on paie cash ou par carte et un VTC comme un achat ou un abonnement en ligne tel qu’ils acceptent les transferts en ligne et les cartes.

Quel statut juridique pour une entreprise de VTC ?
Les conditions pour pouvoir créer une entreprise de VTC

Plan du site